En soutien à la coopération décentralisée entre collectivités françaises et marocaines, le Ministère de l’Intérieur marocain (Direction Générale des Collectivités Territoriales) et le Ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE, Délégation pour l’action extérieure des collectivités territoriales) ont ouvert un troisième dispositif conjoint triennal en soutien à la coopération décentralisée entre collectivités françaises et marocaines, du 8 février 2019 au 31 décembre 2021.

Objectifs

Ce dispositif est dédié à la mise en place de partenariats et leurs consolidations au regard des nouvelles dispositions administratives des collectivités locales marocaines et françaises dans le respect des attributions et compétences qui leur sont reconnues par la Loi.

Composantes

Il s’articule autour de trois composantes :

-Un volet « appel à projets » pour permettre le cofinancement des projets de coopération décentralisée sélectionnés par un comité paritaire ;

-Un volet « conseil » pour permettre à une collectivité locale ou un groupement marocain ou français de bénéficier de l’expertise de collectivités territoriales françaises ou marocaines sur un projet spécifique dans le cadre d’une coopération ponctuelle ;

-Un volet « mutualisation des bonnes pratiques » par l’organisation de séminaires régionaux et nationaux de capitalisation.

Gouvernance  

Etalé sur une durée de 3 ans (2019-2021), ce dispositif est piloté conjointement d’une part, par la délégation pour l’action extérieure des collectivités territoriales (DAECT), le service de coopération et d’action culturelle (SCAC) de l’ambassade de France à Rabat et d’autre part, par la Direction Générale des collectivités locales du Ministère de l’Intérieur marocain et l’ambassade du Maroc en France.

 

Pour plus de détail sur le dispositif conjoint Maroco-français en soutien à la coopération décentralisée (2019-2021)